L’épreuve de culture générale au concours EPPA

Bordeaux : 05 33 05 25 42

Lyon : 04 37 23 07 87

Paris : 09 52 08 64 69

Toulouse : 05 61 22 66 07

Bordeaux – Lyon – Paris – Toulouse

Prépa EPPA

À NOTER : Toutes nos préparations, de la plus longue à la plus courte, sont accessibles 100% par visioconférence.

La culture générale

L’épreuve de culture générale au concours d’infirmier militaire porte prioritairement sur le domaine sanitaire et social. Dans sa forme actuelle, il s’agit de résumer un texte, d’une page environ, et de répondre de manière argumentée à des questions en utilisant sa connaissance des grands thèmes au programme.

L’exercice est destiné à évaluer les capacités d’analyse et de jugement des candidats, futurs sous-officiers militaires et futurs infirmiers, en rapport avec les grandes questions sanitaires et sociales.

D’approche apparemment simple, elle requiert pourtant de solides connaissances ainsi que des qualités de forme (aisance rédactionnelle) et de structure (maîtrise de la structure d’un plan, d’une introduction, d’une conclusion), ces mêmes qualités que le jury du concours de l’EPPA recherche chez les infirmiers sous-officiers des forces armées.

Toute l’ambition de notre préparation au concours d’infirmier militaire est de permettre aux candidats futurs infirmiers militaires de se préparer efficacement à l’épreuve de culture générale, d’approfondir et d’actualiser leurs connaissances. Nous abordons de manière très complète les thèmes traditionnels et récurrents du domaine sanitaire et social et d’autres thèmes inédits comme ceux qui concernent les médicaments, les médecines parallèles et les politiques sanitaires et sociales européennes, toujours avec un souci de précision et de mise à jour des données.

Chaque thème comporte un cours structuré, illustré par des tableaux et des graphiques ainsi que des rubriques destinées à approfondir un point précis. Des questionnaires et des sujets de culture générale tirés des annales du concours d’infirmier militaire ou provenant d’autres sources sont proposés pour permettre au candidat d’évaluer ses acquis dans les mêmes conditions qu’au concours EPPA.

Commentez le passage suivant et argumentez en vous appuyant sur vos connaissances et expériences personnelles :

« Depuis les années 2000, la bibliothérapie gagne en reconnaissance, notamment dans le monde anglo-saxon, et commence à être intégrée à certaines psychothérapies, notamment auprès de patients souffrant de troubles de l’attention ou de phobiessociales. La bibliothérapie peut aussi être mobilisée par des soignants, en milieu hospitalier, face à bien des maux : la tristesse, l’isolement, le sentiment de l’absurde, le désespoir, le besoin de sens… »

Rédigez votre réponse en 40 lignes maximum.

Sujet EPPA 2020